Dans un contexte toujours plus concurrentiel et exigeant les entreprises ont adapté leur organisation pour se développer et gagner en performance. Ces mouvements ont engendré de nombreux silos organisationnels, un besoin croissant de processus de régulation et de gestion d’interface.

L’entreprise 2.0 propose une révision novatrice des modes de fonctionnement organisationnels basée sur plus de coopération et de partage de savoirs au travers de communautés au-delà de toute hiérarchie ou processus préétablis. L’entreprise 2.0 vise à concrétiser les enjeux d’innovation, d’agilité et d’attractivité relais incontournables de croissance et de performance aujourd’hui.

Un mode de management résolument participatif

Le basculement vers un management plus participatif est un des points clés de ce modèle 2.0. Le manager n’est plus un donneur d’ordre directif et autoritaire mais manage par subsidiarité en supportant ses collaborateurs dans leur travail pour renforcer leur engagement et en mettant en œuvre les conditions pour améliorer leur productivité. Il coopère avec eux plutôt que ne les dirige en déléguant et en instaurant un dialogue ouvert. Il construit et anime les liens entre eux pour  susciter la créativité et le partage de connaissance. Et enfin il reconnaît leur compétence, leur résultat et valorise l’initiative pour augmenter leur confiance en eux.

L’avènement de ce manager nouveau s’accompagne bien entendu d’une évolution du rôle et de l’état d’esprit du collaborateur, nécessitant évidemment un accompagnement du changement.

De nouveaux espaces d’échange et de collaboration

Ce modèle en rupture peut se substituer ou venir en complément à une structure déjà bien établie afin d’y introduire des espaces de liberté pertinents à même d’accueillir le développement de nouvelles idées pour croître.

Profitant de ces nouveaux espaces, de modes de management rénovés et d’outils adhoc, des dynamiques fortes se créent qui deviennent les nouveaux moteurs de la croissance de l’entreprise

  • l’innovation devient ouverte, boostée par des échanges accrus en interne et en externe
  • les projets de  développement gagnent en efficacité par une plus grande coopération transversale, un décloisonnement organisationnel effectif
  • la transmission des savoirs est accélérée : la connaissance devient collective, dynamique et simple d’accès grâce aux nouveaux outils collaboratifs
Management 2 0

Des outils pour accompagner cette évolution

Le déploiement de Réseaux Sociaux d’Entreprise participe à l’évolution des pratiques et des mentalités dans la transformation globale de l’entreprise. Ils sont le plus souvent mis en œuvre au sein d’intranets/extranets rénovés riches en fonctionnalités que l’on peut classer en trois catégories :

Communautaire : une personne appartient à une ou plusieurs communautés et échange avec les membres de ses communautés

Collaboratif : la plupart des réseaux sociaux d’entreprise intègrent des fonctions collaboratives qui vont du partage de fichier au management de projet

Knowledge management : une grande quantité de savoir est échangé et hébergé dans les réseaux sociaux. Il est accessible très aisément grâce à des moteurs de recherche tout en restant sécurisé

Chaque solution dispose de ces fonctionnalités et d’autres plus ou moins avancées, performantes et adaptées qui permettent de les positionner entre elles. Il est donc nécessaire de bien qualifier ses propres attentes et besoins avant de choisir et de déployer une solution RSE.

KYU vous accompagne dans cette transformation

La mise en œuvre du management 2.0 est donc un projet de transformation majeur dont certaines difficultés doivent être anticipées pour obtenir les bénéfices attendus. Nos retours d’expérience en conduite du changement 2.0 nous permettent de disposer de solutions adaptées à déployer en fonction des organisations dans lesquels nous intervenons. De nombreux clients nous ont fait confiance pour faire évoluer leurs modes de fonctionnement vers un modèle 2.0 plus coopératif, innovant et ouvert.