Kyu Kyu
Accueil | Nos Insights

Tensions au recrutement dans les transports de fret et de voyageurs – Baromètre KYU des tensions au recrutement

Emploi et compétences Etudes
Publications
Tensions au recrutement dans les transports de fret et de voyageurs – Baromètre KYU des tensions au recrutement

Avec plus de 630 000 salariés, le secteur des transports routiers de fret et de voyageurs emploie près de 3% des salariés de France, répartis dans quelque 44 350 entreprises. Le transport routier de fret est au cœur des chaînes d’approvisionnement du pays et opère 88% du transport terrestre de marchandises. Le transport routier de voyageurs est lui une composante majeure de la mobilité des Français, représentant 60 milliards de voyageurs-kilomètres, soit 8% du total national et 34% du transport collectif.

En 2022, le secteur présentait des facteurs de tensions structuraux : des conditions de travail contraignantes et une inadéquation géographique entre les entreprises et les candidats. Alors que la crise sanitaire a accentué le manque de main d’œuvre, la reprise de l’activité a intensifié les besoins en recrutement. Face aux tensions générées par ce déséquilibre, entreprises et partenaires sociaux avaient mis en place des actions pour améliorer les conditions de travail et la durabilité de l’emploi.

En 2023, les embauches ont retrouvé des niveaux similaires à ceux observés avant la crise mais les moyens mis en œuvre n’ont permis que de limiter l’accélération des tensions au recrutement : 6000 conducteurs manquaient à l’appel fin août pour assurer la rentrée scolaire. Les tensions devraient donc se maintenir à un niveau relativement élevé, compte tenu du manque de main d’œuvre et des besoins en embauches stabilisés. A court terme, on note toutefois un effet saisonnier qui devrait accentuer conjoncturellement les tensions, notamment sur des métiers à risque (conducteurs, chauffeurs poids lourds…).

 

Téléchargez le baromètre pour lire notre analyse complète

 

Chiffre clés :

+72% : Les tensions au recrutement dans le secteur ont augmenté de 72% entre 2020 et 2021.

-25% : le nombre d’offres d’emploi publiées dans le secteur a diminué de 25% entre la fin de l’année 2022 et le début de l’année 2023.

+5,5% : les salaires du secteur ont augmenté de 5,5% entre décembre 2021 et décembre 2022, contre 3,9% tous secteurs confondus.

77% : des offres d’emploi publiées dans le secteur sont aujourd’hui en CDI.

 

Sur le même thème

Baromètre - Hôtellerie-Restauration

pixel
Lire l'article